Assurance copropriété : quels sont les risques couverts ?

logements avec assurance copropriété

Publié le : 03 octobre 20235 mins de lecture

Souscrire une assurance copropriété est une décision importante et stratégique qui implique de bien connaître les besoins de votre syndicat de copropriétaires, et surtout leurs conséquences juridiques. En France, et selon les lois en vigueur, les occupants des lieux sont tenus d’assurer leur immeuble en copropriété contre les risques généraux de nature physique (vol, incendie, explosion, dégât des eaux, chute de la foudre, dégât des glissements de terrain et des éboulements, etc.).

Dans cet article, vous serez informés des principales clauses que vous trouverez dans un contrat d’assurance pour les copropriétés afin que vous preniez les mesures adéquates quant à la protection de votre bien immobilier et des personnes susceptibles d’en bénéficier.

Que comprend un contrat d’assurance copropriété ?

Il est essentiel d’être bien informé des risques couverts par un contrat d’assurance copropriété. Généralement, une assurance copropriété comprend deux volets : la garantie RC et la protection des biens de l’immeuble.

Assurance copropriété maison

La garantie responsabilité civile

La responsabilité civile assure la réparation des dommages causés à autrui par négligence. Ce volet couvre notamment :

  • Les dégâts du fait des personnes (blessures, malaises, etc.) ;
  • Les données de la copropriété (vol de documents, frais de justice, etc.) ;
  • Les équipements de l’immeuble (en cas d’entretien ou de réparation inadéquate).

Cette garantie est très importante, car elle protège le syndicat des copropriétaires des risques juridiques.

La protection des biens de l’immeuble

L’assurance copropriété couvre la copropriété contre les dommages causés aux biens de l’immeuble. Elle couvre :

  • Les dommages aux murs, aux sols et aux plafonds ;
  • Les dommages causés par la foudre et les intempéries ;
  • Les dommages causés par des fuites d’eau, des remontées capillaires et des canalisations bouchées, etc.

Cette garantie est importante, car en cas de sinistre, elle prend en charge les frais de restauration de l’immeuble.

À explorer aussi : Les assurances indispensables et dont la souscription est conseillée

Quels sont les risques non couverts ?

Il est important de savoir qu’aucun contrat d’assurance ne peut couvrir tous les risques d’une immeuble en copropriété. En général, les contrats incluent des exclusions qui s’appliquent à différents domaines :

  • Les dommages causés par la dégradation volontaire ou non des biens ;
  • Les actes illégaux (terrorisme, vols, sabotages, etc.) ;
  • Les sinistres liés à des conditions météorologiques exceptionnelles ;
  • Les dommages causés par des bâtiments vétustes ;
  • Les dégâts causés par des locataires ou des copropriétaires.

signature assurance copropriété

Nous vous recommandons : Propriétaire non-occupant : contre quels risques protège l'assurance PNO ?

Comment choisir son contrat ?

Lorsqu’on choisit un contrat d’assurance copropriété, il est important de bien connaître ses besoins et en fonction de cela, étudier les conditions des différents contrats (franchise, obligations, etc.). Une fois le contrat choisi, le syndic de copropriété se doit de le faire ratifier par l’assemblée générale de copropriétaires afin de lui donner force de loi et de respecter l’obligation d’assurer.

Quelques conseils pour assurer votre copropriété

Une fois votre assurance en place, voici quelques conseils pour protéger au mieux votre copropriété et ses occupants :

  • Vérifiez que votre syndic est respectueux des clauses de l’assurance ;
  • Vérifiez que les risques couverts sont adaptés aux risques potentiels de votre copropriété ;
  • Étudiez les exclusions, primes et franchises associées à votre contrat ;
  • Menez des inspections régulières pour s’assurer que toutes les installations du bâtiment sont en bon état ;
  • Assurez-vous que tous les occupants de l’immeuble sont avertis de cette assurance et de leurs obligations en cas de sinistre ;
  • N’hésitez pas à négocier pour améliorer le montant de votre couverture ;
  • Prenez en compte les conditions particulières de votre contrat lorsque vous faites des travaux sur l’immeuble.

En conclusion, souscrire une assurance copropriété est important pour assurer la protection de votre bien et de tous ses occupants. En plus de bien connaître le contrat et les clauses associées, il est important de tenir compte des conseils susmentionnés afin de s’assurer que votre copropriété est bien protégée et que vous êtes bien couvert en cas de sinistre.

Plan du site