Combien coûte la gestion de l’argent pour les banques ?

Les études actuelles montrent que les systèmes de paiement sans numéraire ne se sont pas encore pleinement implantés et que l’argent liquide reste le premier choix d’une grande partie des clients. Qu’est-ce que cela signifie financièrement pour les banques ? Comment peuvent-ils optimiser la gestion de leur argent ? 

Une récente enquête  dans treize pays européens ainsi qu’en Australie et aux États-Unis montre que les systèmes de paiement sans numéraire ne sont pas encore totalement établis et que l’argent liquide reste le premier choix pour une grande partie des clients. En comparaison avec d’autres pays européens, l’Allemagne est en tête pour les espèces et se situe également en queue de peloton pour les services bancaires mobiles. Lorsqu’il s’agit de payer de petites ou de grandes sommes en espèces, les Allemands sont en avance sur les États-Unis et la moyenne européenne. Les Allemands ont une relation très intense avec l’argent liquide, comme le montrent certains détails : 90 % d’entre eux disent qu’ils transportent de l’argent liquide “fréquemment” ou “presque toujours”. Et 84% déclarent qu’ils ne peuvent pas s’imaginer se passer complètement d’argent liquide. En comparaison, la moyenne européenne est de 76 %.

On a récemment eu l’occasion de poser quatre questions sur l’argent liquide et sa manipulation. 

Question n°1: que signifie pour les banques la proportion élevée et inchangée de liquidités dans les paiements ?

Cela a des conséquences différentes pour les banques, notamment les problèmes liés à la gestion de la trésorerie, au transport et à la garde, qui ont un impact significatif sur les coûts. Alors que la transition vers les systèmes de paiement sans numéraire s’éternise en Allemagne, les banques doivent essayer de réduire les coûts liés à l’argent liquide grâce à un logiciel qui permet de calculer à l’avance et de manière fiable les besoins en liquidités de tous les points de vente existants. Pour une gestion automatisée de la trésorerie qui soit réussie et efficace. Cela devrait permettre de réduire considérablement les interruptions de service pour les clients tout en réduisant les coûts pour la banque.

Question n°2 : Auriga a récemment développé la solution WWS Cash Management pour optimiser la gestion de la trésorerie. Que permet-elle ?

WWS Cash Management, comme tous les modules de la plate-forme informatique WinWebServer (WWS), est un logiciel multicanal indépendant du fabricant, capable d’optimiser, d’anticiper, d’automatiser, de prendre en charge, de contrôler et d’afficher l’ensemble du processus d’inventaire et de réapprovisionnement de tous les points de vente impliqués dans le processus de gestion de la trésorerie. Cela augmente la disponibilité du libre-service et réduit les coûts d’approvisionnement en espèces pour tous les points de vente à l’intérieur et à l’extérieur de l’agence (GAA, ASD, TARM, TCR).

Question n°3 : Comment fonctionne la gestion de trésorerie du WWS ?

Le système commence par analyser les données relatives aux besoins en espèces et au transport de fonds pour au moins les douze derniers mois afin de déterminer les besoins en espèces ou en pièces (y compris les différentes devises et dénominations) pour chaque point de vente au moyen d’algorithmes d’auto-apprentissage. Chaque ordre de réapprovisionnement ou de vidange de billets ou de pièces peut être soumis au directeur de l’agence, qui peut l’accepter, le rejeter, le modifier ou le recréer entièrement. Il s’agit d’une solution complète pour une gestion de trésorerie réussie.

Question n°4 : De quoi dépend la réduction des coûts ?

Une réduction des coûts de 10 à 25 % est obtenue, entre autres, grâce à la surveillance en temps réel des stocks et au contrôle de l’ensemble du processus de stockage et de réapprovisionnement. Des économies sont également réalisées grâce à la diminution des stocks d’espèces aux caisses, grâce à l’optimisation de la masse monétaire par la dénomination de la somme et la réduction des transports de fonds. D’autres avantages sont les coûts d’assurance moins élevés associés à des stocks plus petits et la sécurité accrue qui en résulte. Le WWS Cash Management est une solution pour maintenir l’efficacité du traitement des espèces dans des pays comme l’Allemagne, où l’économie continue à reposer sur les espèces.